Belote à trois

Même règle qu'à deux. Mais pour savoir qui sera donneur, on ne prend pas un petit paquet de cartes dans le jeu, comme dans la belote à deux.

Une personne extrait un roi, une dame et un valet, les mêle sans en montrer la face et en présente deux, gardant la troisième carte pour lui. Celui qui tire le roi choisit sa place de joueur, et les autres se mettent à sa suite, à droite en commençant par la dame et le valet étant donc le dernier.
Le donneur distribue de droite à gauche deux fois trois cartes à ses adversaires et à lui-même. Il retourne la dix-neuvième qui est l'atout de la première passe.

Jouer ensuite comme à deux. Mais ce n'est que lorsque trois joueurs ont déjà pris la parole et déclaré qu'ils passaient, que le premier à parler reprend la parole pour dire, à son choix : « Je mets » ou « Je passe » encore.

Il faut toujours forcer en atout. Si l'on n'a pas d'atout supérieur à celui joué, on en met un inférieur.
La capote est ici de cent points, dont cinquante pour chacun s'il n'y a qu'un capot. Deux joueurs capots, celui qui a fait la capote marque pour lui seul les cent points. Comme dans la belote à deux, on marque dix points pour la dernière levée, sauf dans les cas de capote.