Règles du Baccara

Le baccara se joue avec un, deux, et même trois jeux de 52 cartes.

Ordre de valeur des cartes et points qu'elles représentent

L'as vaut 1 point; le deux, 2 points ; le trois, 3 points; le quatre, 4 points; le cinq, 5 point etc...
Roi, dame, valet et dix sont comptés chacun pour 10 et n'ont aucune valeur, car au baccara, on ne peut faire plus de neuf points.
Dame et neuf font 9 points, ainsi que roi et neuf. Si l'on a en mains deux cartes dont le total est supérieur à 10, elles ne comptent que pour leur valeur totale diminuée de 10. Un sept et un six, qui font 13 ne comptent alors que pour 3.
Le joueur qui a 9 gagne sur celui qui a 8, et celui qui a 8 gagne sur celui qui a 7, etc...

Nombre de joueurs

Il est quelconque.

Désignation du donneur et genre de donne

Le donneur désigné par le sort est appelé banquier et les autres joueurs pontes. Les pontes, qui jouent contre le banquier, sont placés à sa droite et à sa gauche.
Le banquier distribue les cartes une à une, en commençant par la droite, c'est-à-dire qu'il en remet une aux pontes de droite, puis à ceux de gauche, enfin à lui, et ainsi de suite.

Manière de jouer

La partie se poursuit tant que le banquier n'a pas épuisé les cartes des deux ou trois jeux, placés sur la table, dos en dessus.
Ayant distribué les cartes, le banquier prend connaissance de son jeu. Si ce dernier compte 8 ou 9 points (une figure et un neuf, un as et un sept, un dix et un huit, etc...), il dépose son jeu sur la table et annonce son point. Les pontes font de même.
Le banquier gagne s'il a 9 et les pontes 8. Il perd dans le cas contraire.
Le coup est nul quand le nombre de points est semblable de part et d'autre. Le banquier continue alors.
Si, en ayant examiné son jeu, le banquier doit compter un point inférieur à 8 (exemple : as et deux, figure et trois, figure et quatre, etc...) il dit : « Je donne. » Il propose, de ce fait, aux pontes, une carte supplémentaire. Il la donne en la retournant sur la table. Chacun des pontes accepte cette carte ou la refuse suivant que le point de son jeu est faible ou élevé. Si ce point est 6 ou 7, il est bon de refuser.
Que les pontes acceptent ou non, le banquier peut prendre une carte pour lui. Il se rend compte s'il y a là avantage ou non. Quand pontes et banquier ont annoncé qu'ils ne prenaient pas de cartes, on abat les jeux et l'on fait le paiement que l'on a déterminé au début.
Si, du premier coup, le banquier a 8 ou 9, il abat son jeu; les pontes font de même.
Les pontes ne peuvent tirer une carte que sur l'offre du banquier. Pontes et banquier ne doivent jamais en avoir plus de trois.
Quel que soit son jeu, et à perte ou à gain, le banquier a le droit d'abattre son jeu du premier coup.
Deux figures dans le même jeu prennent le nom de baccara.

Comment la partie est gagnée ou perdue

La partie se fait en coups successifs dont le nombre est indéterminé. Elle se continue aussi longtemps que le banquier n'a pas épuisé toutes les cartes des deux ou trois jeux adoptés, placés bien en vue, mais n'offrant que leur dos.