Freecell

Parmi les jeux de cartes qui se jouent en solitaire, également qualifiés de jeux de patience, figure le FreeCell.

À noter que dans le contexte des activités ludiques en ligne, le FreeCell peut se jouer à deux ou à plusieurs. En réalité, le fait de jouer à FreeCell à plusieurs peut être considéré comme un type de défi puisque le but est de finir sa partie avant les adversaires. Par conséquent, tous les participants commencent leurs parties simultanément. Le gagnant sera le joueur qui terminera la sienne en premier.

Il est évident que ceux qui n'arrivent pas à finir leurs parties de FreeCell, autrement dit, ceux qui abandonnent, ont perdu d'office. Pour les personnes intéressées par le FreeCell mais qui ne l'ont jamais pratiqué, voici un bref rappel des règles du jeu.

Contrairement au solitaire, les 52 cartes du FreeCell sont directement étalées et « dévoilées » dès le début de la partie. Elles sont rangées dans 8 colonnes. Les 4 colonnes situées à gauche sont composées de 7 cartes, tandis que les 4 colonnes de droite en compte 6. Le but consiste à réussir à ranger les cartes de même signe dans la case dédiée à cette fonction et ce, en partant de l'As jusqu'au Roi.

Dans les colonnes, l'on ne peut déplacer qu'une seule carte à la fois. Ce déplacement doit respecter le principe suivant : la carte qui accueille doit avoir la valeur juste au dessus de celle à déplacer. À titre d'exemple, si la carte de destination est un 5, la carte à déplacer devra alors être un 4.

Contrairement au solitaire, lesdites cartes doivent être opposées en termes de couleur. Une carte rouge ne peut accueillir qu'une carte noire. En plus des 8 colonnes, 8 cases libres sont mises à la disposition des joueurs. Les 4 premières cartes sont destinées au rangement, comme il a été souligné plus haut, tandis que les 4 restantes servent à héberger des cartes que l'on souhaite retirer temporairement des colonnes. Seules les cartes qui sont situées en bas de la colonne peuvent être déplacées vers lesdites cases. L'on peut déplacer une série de cartes mais à la condition que le nombre de cartes qu'elle contient soit supérieur de 1 carte par rapport à celui des cases libres. Ainsi, si l'on dispose de 3 cases de « transit » libres, il est alors possible de déplacer une série de 4 cartes.